Aménagement du territoire : l’équité sociale trop absente des plans d’aménagement urbain

Jusqu’à aujourd’hui, la concrétisation des mesures prises et donc les impacts du thème de l’équité sociale ne sont pas encore réellement visibles dans l’espace urbain. Pourtant le concept de développement durable repose sur 3 piliers : l’environnement, l’économie et l’égalité sociale. Comment les promouvoir ?

Principe général de l’équité sociale

Souvent, le mot équité est confondu avec celui d’égalité. Ils ne sont pas opposés par contre ils ne sont pas vraiment pareils. L’équité sociale donne raison au sens d’égalité lorsque la société fait que tous les membres y ont les mêmes droits. Le but c’est que tout le monde soit sur la même ligne de départ et dispose concrètement des mêmes atouts. En fait, les inégalités visibles doivent concourir à contribuer au bien être collectif. Le thème d’équité intergénérationnelle concerne essentiellement le domaine du transport, la sécurité, la santé mais bien d’autres aussi…L’équité intra-générationnelle s’inscrit plutôt sur un plan spatial. Il s’agit de résoudre des problèmes de disparités, déséquilibres et de situations d’inégalités sur la situation spatiale et de donner accès aux habitants les mêmes conditions d’accès à tous les services existants.

Un enjeu complexe

L’équité territoriale semble s’inscrire comme une tâche insurmontable à cause de sa complexité dans la réalisation de la politique de développement durable. Ce dernier se fonde sur trois principaux piliers : l’égalité, l’économie et l’environnement. Le problème c’est que les efforts se consacrent surtout dans les deux derniers points à cause de la difficulté de l’installation de l’égalité sociale et la notion de justice sociale. En fait, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte comme en ce qui concerne le transport : il faut considérer la distance du lieu de travail par rapport au domicile de chaque foyer afin de bénéficier d’un même avantage. Il est donc plus difficile de mesurer les efforts et donc les résultats sont moins concrets. En fait, l’équité territoriale est surtout évoquée par les dirigeants pour être un moyen efficace pour réduire les inégalités territoriales.

Concevoir des projets pour la promouvoir

Le thème d’équité territoriale doit s’inscrire dans la politique économique de développement de la ville. Les points les plus importants consistent à réduire toutes les inégalités perceptibles entre les territoires. Il s’agit d’établir une  meilleure égalité entre les différents espaces pour qu’ils aient les mêmes ressources pour un développement collectif : plus de villes riches ou pauvres. Le principe de redistribution est une option envisageable comme le fait d’asservir par le biais des routes et autoroutes de la même manière le centre ville et les périphériques. Il s’agit également de déconcentrer les activités économiques afin d’en faire bénéficier les plus enclavés. Enfin, le but est d’effacer toutes formes de discrimination afin que chaque individu puisse avoir accès aux mêmes services c’est-à-dire qu’il s’agit de favoriser une meilleure répartition de ces derniers dans tous les territoires

Migrant, émigré, exilé : quelles différences ?
Scolarité : quels sont les dispositifs mis en place pour l’égalité des chances ?