L’équité sociale, un enjeu fondamental du développement durable

Dans le but de mettre en exergue le développement durable, il est fortement conseillé de mettre en avant l’équité sociale. Les enjeux de cette  dernière commencent à prendre de plus en plus d’essor dans les analyses économiques. La valeur sociale est un facteur non maîtrisable sans l’intervention du gouvernement. Pour plusieurs raisons, les pays développés disposent d’une autonomie plus soudée par rapport à la  question sociale.

De quelle manière appréhender la place de l’équité sociale dans le développement durable ?

A priori, l’équité sociale est considérée comme un des enjeux majeurs du développement durable. Dans l’optique de satisfaire les besoins de l’homme, les droits de l’homme sont souvent remis en cause. Force est de constater que le développement durable se repose sur la qualité de vie des êtres humains tout en appréhendant le confort matériel. De toute évidence, les questions liées à la discrimination sociale peuvent constituer des débats infinis concernant le développement durable. Ce dernier est une notion économique disposant d’une valeur incomparable. Le soutien social peut ainsi devenir un moteur clé pour le maintien du développement durable. Un réel développement a tendance à mettre en valeur l’autonomie au sein d’un  cycle de production.

Le rôle de l’équité sociale pour le développement durable

Le développement durable nécessite une régularisation de toutes les activités  productives au sein d’une société. Par ailleurs, l’économie met en relief les coûts sociaux pour pouvoir avancer de  manière efficiente. En effet, les questions sociales sont considérées comme des externalités jouant un rôle précis dans le développement à long terme. Il existe une relation entre l’équité sociale jet le développement durable. Toutefois, la liberté individuelle imposée à la société peut générer un dysfonctionnement envers le développement recherché. Or, il s’agit d’une question très difficile à maitriser. Les individus présents ont tendance à satisfaire leurs besoins actuels sans tenir compte des aléas futurs.

 L’équité sociale : un pilier du développement durable

Malgré l’existence d’un grand nombre de facteurs économiques, l’équité sociale influence le développement durable de façon continue. Cette dernière n’est pas quantifiable par rapport aux  autres externalités économiques. En effet, aucune valeur statistique ne sera donnée pour appréhender les questions sociales. Tous les économistes se sont mis d’accord sur un même point : l’inclusion et l’équité sociale resteront des facteurs externes du développement durable. Les objectifs du développement tournent autour d’une meilleure gestion des ressources environnementales. Cependant, la vie sociale des individus peut influencer de manière positive ou négative l’utilisation des biens environnementaux. L’équité et le développement doivent ainsi croitre dans le même sens pour garantir une efficience. Il y a une grande différence  entre les analyses réalisées dans un pays sous-développé et dans un pays développé. Ce dernier met en relief l’importance de l’équité sociale pour le bien-être des générations futures et présentes.

Pénurie : la crise de l’eau touche la moitié de l’humanité
Pourquoi le changement climatique amplifie les migrations mondiales…